discussion

discussion [ diskysjɔ̃ ] n. f.
• 1120; lat. discussio discuter
1Action de discuter, d'examiner (qqch.), seul ou avec d'autres, en confrontant les opinions. examen. Discussion d'un point de doctrine. L'authenticité de ce texte est sujette à discussion, donne matière à discussion. Discussion d'un projet de loi, du budget à l'Assemblée.
2Le fait de discuter (une décision), de s'y opposer par des arguments. Allons, obéissez, et pas de discussion ! Ordres à exécuter sans discussion.
3Action de discuter (4o). Échange d'arguments, de vues contradictoires. conversation, débat, délibération, face-à-face. Discussion entre deux, plusieurs personnes sur, au sujet de... Discussion portant sur des détails. argutie, ergotage, logomachie. Discussion byzantine. Prendre part à la discussion. Soulever une discussion. Soutenir un point de vue lors d'une discussion. Quand la discussion « avait été longue, diffuse, obstinée, le Premier consul savait la résumer, la trancher d'un seul mot » (Thiers). « La discussion est impossible, avec qui prétend non pas chercher, mais posséder la vérité » ( R. Rolland). Loc. prov. De la discussion jaillit la lumière : c'est par un échange de points de vue, une confrontation des idées, qu'on peut approcher de la vérité.
4 (1704) Vive contestation. altercation, controverse, différend, dispute, explication. Ils ont eu ensemble une violente discussion. Une discussion orageuse.
⊗ CONTR. Acceptation. Accord, entente.

discussion nom féminin (latin discussio, -onis) Action de discuter quelque chose, d'en faire l'analyse, l'examen critique : La discussion d'un projet de loi. Échange de propos, débat au cours duquel deux ou plusieurs personnes examinent une question : Qu'est-ce qui ressort de la discussion ? Conversation sur un sujet quelconque : Nous avons eu une longue discussion à ce sujet. Échange de propos vifs, d'opinions contraires ; différend, dispute : Ils ont eu une violente discussion. Action de discuter un ordre, un fait, de le remettre en question, de le contester : Obéissez, et sans discussion.discussion (citations) nom féminin (latin discussio, -onis) Nestor Roqueplan Montréal, Aude, 1804-Paris 1870 La mauvaise foi est l'âme de la discussion. Nouvelles à la maindiscussion (expressions) nom féminin (latin discussio, -onis) Être sujet à, donner matière à, prêter à discussion, être contestable, ne pas pouvoir être accepté sans examen critique. ● discussion (synonymes) nom féminin (latin discussio, -onis) Échange de propos, débat au cours duquel deux ou plusieurs...
Synonymes :
- délibération
- dispute (vieux)
- polémique
Échange de propos vifs, d'opinions contraires ; différend, dispute
Synonymes :
- différend
- dispute (familier)
- scène (familier)
Contraires :

discussion
n. f.
d1./d Action de discuter, d'examiner contradictoirement qqch. Discussion d'un projet de loi.
|| MATH Discussion d'une équation: étude de la nature des solutions suivant les différents cas qui peuvent se présenter.
d2./d Fait de contester, d'élever des objections. Pas de discussion, je vous demande d'obéir.
d3./d Conversation, débat, échange de vues. J'ai eu avec lui une longue discussion.
|| Par ext. Dispute, altercation.

⇒DISCUSSION, subst. fém.
A.— Action de discuter, d'examiner en faisant preuve d'esprit critique; p. méton. débat au cours duquel un ou plusieurs interlocuteurs échangent des arguments contradictoires sur une question. Discussion d'un point de doctrine; donner matière à discussion; discussion d'un projet de loi :
1. Le troisième, que l'université ne proposait que comme un moyen extrême, c'était un concile général; mais elle semblait elle-même redouter l'esprit de faction, qui pourrait en animer les discussions.
BARANTE, Hist. des ducs de Bourgogne, t. 2, 1821-24, p. 124.
2. Les projets et les plans incompatibles en dynamique ne sont pas brutalement rendus compatibles ou concourants dans une lutte pure; ils sont orientés, coordonnés, arbitrés dans des procédures de consultations, de discussions, de compromis féconds.
PERROUX, L'Écon. du XXe s., 1964, p. 399.
Entrer en discussion. Venir à être discuté.
Spéc., DR. Saisie et vente en justice des biens d'un débiteur. Bénéfice de discussion (cf. bénéfice). Sans division ni discussion. Solidairement (cf. CAP. 1936); ,,l'un pour l'autre et un seul pour le tout`` (Ac. 1835).
Loc. proverbiale. De la discussion jaillit la lumière. L'approche de la vérité naît d'une confrontation des idées, des opinions (cf. BLOY, Lieux communs, 1902, p. 116).
B.— Conversation vive, altercation entre personnes ne parvenant pas à se mettre d'accord. Avoir des discussions avec tous ses voisins. On avait expulsé les valets afin d'être plus libre. La discussion tourna à l'aigre (GUÉHENNO, Jean-Jacques, 1950, p. 127) :
3. Deux heures de récriminations, de discussions, d'engueulades entre les hommes, entre les gradés, se passèrent ainsi, dans la nuit et la neige, avant qu'on eût trouvé moyen de donner à tout le monde le petit morceau de ruine auquel il pensait avoir droit.
ROMAINS, Les Hommes de bonne volonté, 1938, p. 113.
Rem. Dans un sens affaibli et fam. discussion en vient à signifier « conversation, bavardage ». Dans la discussion il m'a demandé de tes nouvelles :
4. La discussion commencée sur le pas de la porte se poursuivait dans les petits journaux qui naissaient toujours dans ces moments-là, sur les affiches suivantes.
ARAGON, Les Beaux-Quartiers, 1936, p. 97.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. D'apr. FÉR. Crit. t. 1 1787, les écrivains sont partagés entre les orth. discussion et discution; auj. il n'y a plus d'hésitation et le mot a rejoint concussion, percussion, répercussion qui sont les seuls mots en [-] écrits par 2 s et non t. Cf. aussi succion écrit avec 2 c. Étymol. et Hist. 1. Ca 1200 « examen attentif, contradictoire » (Moralités sur Job, 305, 2, 3 ds T.-L.); spéc. 1549 dr. faire discussion sur les biens du debteur (EST.); 2. 1752 « contestation » (Trév. Suppl.); 1792 « échange d'arguments » discussion scientifique (FLORIAN, Fables, p. 23). Empr. au lat. impérial discussio, -onis « examen attentif; discussion ». Fréq. abs. littér. :3 261. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 4 739, b) 4 318; XXe s. : a) 4 975, b) 4 518.

discussion [diskysjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1120; lat. discussio. → Discuter.
1 Action de discuter, d'examiner (qqch.) seul ou avec d'autres, en confrontant les opinions. Examen. || Discussion d'un point de doctrine. || Argumentation d'une discussion. Dialectique. || L'authenticité (cit. 6) de ce texte est sujette à discussion, donc matière à discussion. || Relatif à la discussion. Discussif (rare).
1 Il faudrait vous faire, Madame, une longue discussion des principes de l'astrologie pour vous faire comprendre cela.
Molière, les Amants magnifiques, III, 1.
2 Les sciences exactes ou mixtes souffrent peu de ces discussions.
P.-L. Courier, Éloge de Buffon, in Œ. compl., p. 557.
Spécialt. a Discussion d'un projet de loi, du budget à l'Assemblée : procédure par laquelle les amendements sont proposés.
b Math. Détermination de la réalité des racines d'une équation algébrique selon les valeurs qu'on donne à ses coefficients. || Discussion d'une équation.
c Dr. || Discussion de biens : recherche des biens d'un débiteur dans l'intention de les faire vendre par voie de justice.Bénéfice de discussion : droit pour la caution mise en demeure de payer d'exiger la discussion préalable des biens du débiteur principal.
2 Le fait de discuter (une décision), de s'y opposer par des arguments (surtout au plur., ou dans une négation). || Allons, obéissez et pas de discussion ! || Ordres à exécuter sans discussion.
3 Action de discuter (4.). Échange d'arguments, de vues contradictoires. Conversation, débat, délibération, échange (de vues). || Discussion entre deux, plusieurs personnes, sur, au sujet de…Loc. Des discussions de café du Commerce. || Discussion en réunion. Colloque, conférence. || Discussion par écrit. Polémique. || Discussion théologique. Disputation. || Intervenir dans la discussion. || Discussion portant sur des détails, des mots. Argutie, ergotage, logomachie, pilpoul.Discussion byzantine.Provoquer, ouvrir, entamer, déclencher une discussion. || Discussion qui s'élève entre deux personnes. || Prendre part à la discussion. || Éviter une discussion, se dérober à la discussion. || Discussion qui porte, qui roule sur tel sujet. || Chapitre, sujet d'une discussion. || Base d'une discussion. || Arguments, raisonnements, explications, objections, réfutations, passe d'armes, joutes dans une discussion. Argumentateur (cit. 2). || Soulever une discussion; soutenir un point de vue lors d'une discussion. || Ne pas être de l'avis de qqn, être son adversaire dans une discussion. || Se ranger à l'avis de qqn, prendre fait et cause pour lui au cours d'une discussion. || Mener, diriger la discussion, être l'arbitre dans une discussion. || Résumer la discussion. || Se placer sur un mauvais terrain dans une discussion. || Avoir le dessus, le dessous dans la discussion. || Se mettre sur un bon terrain, tenir bon, soutenir une discussion. Lance (rompre une lance). || Avoir le dernier mot dans une discussion. || Clore, trancher une discussion. || Clôture de la discussion. || Envenimer une discussion par des propos maladroits. || Toute discussion avec lui est impossible : il est têtu, partial et de mauvaise foi.
3 Quand la discussion, comme il arrivait souvent, avait été longue, diffuse, obstinée, le premier consul savait la résumer, la trancher d'un seul mot.
Thiers, Hist. du Consulat et de l'Empire, XIII.
4 Nos discussions étaient sans fin, nos conversations toujours renaissantes. Nous passions une partie des nuits à chercher, à travailler ensemble.
Renan, Souvenirs d'enfance…, VI, II, p. 241.
5 (…) ma charmante interlocutrice n'ayant point paru convaincue et s'étant lancée tête basse dans des considérations variées, je pris le parti d'arrêter les frais et de couper court à la discussion.
Courteline, Boubouroche, Petit historique de Boubouroche, p. 9.
6 La discussion est impossible, avec qui prétend non pas chercher, mais posséder la vérité.
R. Rolland, Au-dessus de la mêlée, p. 57.
Loc. prov. De la discussion jaillit la lumière : c'est par un échange de points de vue, une confrontation des idées, des opinions, qu'on peut approcher de la vérité.
6.1 Si d'une discussion pouvait sortir la moindre vérité, on discuterait moins. Rien d'assommant comme de s'entendre : on n'a plus rien à se dire.
J. Renard, Journal, 24 oct. 1887.
4 (1704). Par ext. Vive contestation. Altercation, contestation, controverse, différend, dispute, explication, querelle. || Ils ont eu ensemble une violente discussion. || Discussion de jeu, d'intérêts. || Discussion de ménage. Scène (de ménage); → Contenance (cit. 3). || S'agiter, s'échauffer, parler fort, crier, en venir aux mains lors d'une discussion ( Empoignade).
7 (…) ils épargnaient les discussions avec les cochers — corporation encline à l'insolence; et abusant volontiers de la crainte du scandale chez une femme bien élevée.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XI, p. 150.
8 (…) Antoine, qui avait à cette époque seize ou dix-sept ans, se souvenait de la discussion orageuse qu'il avait eue avec M. Thibault (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. III, p. 216.
CONTR. Acceptation. — Accord, entente.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • discussion — DISCUSSION. s. fém. Examen, recherche exacte. Une affaire de discussion, de longue discussion. f♛/b] On dit aussi, Faire une discussion de biens, pour dire, Une recherche et vente en Justice des biens d un débiteur. Après discussion faite. Et,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Discussion — Dis*cus sion, n. [L. discussio a shaking, examination, discussion: cf. F. discussion.] 1. The act or process of discussing by breaking up, or dispersing, as a tumor, or the like. [archaic] [1913 Webster] 2. The act of discussing or exchanging… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Discussion 66 — (auch als Buzz Session oder Philipps 66) ist eine Variante des Brainstorming bei der sehr viele Teilnehmer einbezogen werden. Die Zahl 66 ergibt sich aus der Gruppengröße (6 Personen) und dem Zeitraum für das Brainstorming (6 Minuten).… …   Deutsch Wikipedia

  • discussion — Discussion. s. f. v. Examen, recherche exacte. Une affaire de longue discussion. On dit aussi, Faire une discussion de biens, pour dire, Une recherche & vente en justice des biens d un debiteur. Aprés discussion faite. sans division ni discussion …   Dictionnaire de l'Académie française

  • discussion — mid 14c., examination, investigation, judicial trial, from O.Fr. discussion discussion, examination, investigation, legal trial, from L.L. discussionem (nom. discussio) examination, discussion, in classical Latin, a shaking, from discussus, pp.… …   Etymology dictionary

  • discussion — Discussion, f. acut. Est espluchement et examination. Mot appliqué par le François à la practique des contracts, et judiciaire. Ainsi il dit, Sans faire discussion des meubles, ou des biens du chef debteur, Etiamsi rerum mobilium, periculum… …   Thresor de la langue françoyse

  • discussion — [di skush′ən] n. [ME discussioun < LL discussio] the act of discussing; talk or writing in which the pros and cons or various aspects of a subject are considered under discussion being discussed …   English World dictionary

  • Discussion — Discussion, lat. deutsch, Erörterung; discussiv, erörternd; discutiren, erörtern …   Herders Conversations-Lexikon

  • discussion — index caucus, conference, confrontation (act of setting face to face), conversation, deliberation, discourse, interview, meeting ( …   Law dictionary

  • discussion — [n] talk with another altercation, analysis, argument, argumentation, canvass, colloquy, confabulation, conference, consideration, consultation, contention, controversy, conversation, debate, deliberation, dialogue, discourse, disputation,… …   New thesaurus

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.